( 15 septembre, 2008 )

Rubrique Débat

 Élection présidentielle 2009 : Un débat au ras des pâquerettes !

A six mois d’un rendez-vous politique aussi important que l’élection présidentielle, l’Algérie donne l’impression d’être un pays plombé qui ne sait trop quoi faire. Les théâtrales incitations à destination de Bouteflika pour qu’il brigue un troisième mandat, qui auront largement parasité le débat politique deux années durant, se sont subitement taries.

 

Aujourd’hui, les algériens n’entendent ni les partisans ni les adversaires de la « Ouhda Thalitha ». Ce match nul – sans jeu de mots – ne semble même plus amuser la galerie des souteneurs, encore moins emballer les algériens d’en bas qui n’en ont cure d’un rendez-vous politique rendu insipide par ceux qui décident à la place du peuple. Le fait est que la scène politique est curieusement figée, alors qu’elle est censée s’animer à quelques mois seulement d’un scrutin présidentiel. Nous avons d’un côté le camp du Président qui, à force de valser, ne sait pas trop sur quel air danser tant que le chef d’orchestre n’a pas encore donné le tempo. De l’autre, nous une classe politique qui réagit par à-coups. Elle se dispense d’activer par elle-même et attend d’être tirée de sa léthargie par… Bouteflika ! Eh oui, le débat politique en Algérie se fait par et pour Bouteflika. Si le Président parle, son discours est de suite analysé, commenté et interprété selon des lectures souvent aléatoires.

Mais c’est toujours un semblant de vie politique qui vient meubler un vide sidérant, histoire de casser la routine. Et fatalement, quand le Président se tait ou se fait plus discret, c’est aussi un motif de curiosité public et, bien sûr, un gibier inespéré pour les journalistes à l’affût d’un signe ou d’un code à décrypter. Question : quel intérêt reste-il encore à cette élection présidentielle discréditée par une atmosphère de démobilisation nationale et cette tenace impression de « déjà su » ? Que Bouteflika rempile au soir de l’élection ou que le système sort de son « frigo » un dernier Mohican pour porter sa voix au moins pour cinq ans n’intéresse pas beaucoup d’algériens qui ont fini par divorcer d’avec la « boulitique ». Et ce pourrait être une démarche tactique de Bouteflika et son entourage de cacher leur jeu en entretenant cette image d’un homme malade et finissant qui s’apprête à transmettre le témoin de la République, histoire de chloroformer ses éventuels rivaux.

Et ces derniers justement attendent que soit connu le sort de Bouteflika avant de se lancer dans la bataille. Leur argument est que si le Président en exercice se lance à l’assaut d’un troisième mandat, cela voudrait dire que les clans au pouvoir lui ont donné l’onction. Dans le cas contraire, son successeur devrait être porté au pinacle par la propagande officielle, histoire de le préparer et de le faire adouber de gré ou de force. Ce procédé est tellement connu et usé en Algérie qu’il ne bénéficie même plus de l’effet surprise.

Que Hamrouche, Benflis, Mehri se taisent et que Benbitour s’élimine avant même le début de la course est un signe de cette bien curieuse façon de faire de la politique chez nous, qui consiste à ne pas se mouiller et attendre que le téléphone des décideurs sonne. En cela, Bouteflika et toutes ces personnalités citées se ressemblent beaucoup tant elles dépendent, comme lui, du parrainage des chefs militaires. Le système ? Cet insondable machine à fabriquer les personnalités et à broyer le pays reste, lui, sauf. Doit-on donc, in fine, prendre au sérieux la candidature du chef du FNA Moussa Touati qui promet d’être un « chasseur plutôt qu’un lièvre » ? Il a au moins ce mérite de sauver les formes, en ce sens que la vocation d’un parti, c’est avant tout de prendre le pouvoir par les urnes. La chasse… aux candidats est donc ouverte.

 

Par Hassan Moali

16 Commentaires à “ Rubrique Débat ” »

1 2
  1. une question pour hakim dit :

    dalila a dimitionne en 1996 parcequ elle a ete elu depute du ffs
    ds le reglement du raj il ya n article qui dit en a pas le droit d’etre membre du bureux quand en integre un partie ex membre du secretaria de ffs et tete de liste apw d’alge et vous faite quoi encore au raj

  2. Hakim Addad dit :

    Salam,
    A celui ou celle qui me pose une question sans se présenter (!!!)voiçi la réponse : Tout jeune a le droit d’être dans une association , en tout cas au RAJ, et en même temps un parti politique , le RAJ a de tout temps apeler les jeunes a s’engager y compris dans la lutte politique et pas que la lutte citoyenne , nous n’avons pas peur ni honte de faire de la politique . Quant a moi , pour votre information et surtout pour que d’autres ne soient pas désinformer ; je ne suis pas membre du FFS et si cela se présente j’en aurait nulement honte bien au contraire . Ce parti avec courage politique a ouvert ses listes a des acteurs associatifs et donc a ma personne aux éléctions locales de l’année dérnière , me prétant même la confiance pour que j’en sois tête de liste , avec fièrté j’ai accépté . Ce mm parti , a aussi eu le courage d’associer au sein de son secrétariat nationale, direction éxécutive, des militants non encartés en son sein , la aussi avec fièrté j’ai accépté . Vu donc que je ne suis encarté dans aucun parti , rien ne m’empeche d’être encore SG de cette grande école qui est le RAJ ou apparement vous n’avez pas pris de courts ou sinon que vous avez si vite oublier .
    Saluations

  3. benghouba daoud dit :

    dabord je vous presente mes salutations , concernant les presidentielle 2009 , l’actuel president est le bien vennu parmis les condidats car il est devenu Algerien comme nous tous,notres lutte est seullement le mauvais system n’est ce pas ?

  4. eyes dit :

    …………..personalment je vois que ce blog est une bonne initiative de votre part; bien sur l’equipe du rajk mais je vois que c’est un blog publicitaire pour hakim addad dont je profite l’occasion de vous dire et d’insister à ne pas entrer dans lamlgame chers freres et camarades toute mes salutations militante

  5. Anonyme dit :

    pour toi hakim addad.
    ………….j’encourage votre simplicité qui est une image de votre compétence.une simplicité qui était marquée par tout le monde et emarquée par eux ainsi
    salutation

  6. free wolf dit :

    Bonjour,

    des commentaires sur les emeutes de salem bay ?

    Merci.

1 2

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|